Actualités crédit immobilier

 

Connaitre les règles du jeu pour bien réussir votre emprunt immobilier

Le 11/12/2017 par admin

 

Avant de procéder à la signature d’un emprunt immobilier, il est bien nécessaire de faire une analyse approfondie concernant les différents  éléments du contact afin de ne pas tomber dans les pièges.

En fait plusieurs candidats investisseurs et surtout les débutants n’ont pas une connaissance large, et certains se basent sur des informations erronées.

Plus votre connaissance du marché local de l’immobilier, des moyens de financement, des procédures et frais d’achat, de la fiscalité, etc. … sera bonne, moins vos crédits seront risqués.

L’achat d’une propriété est presque toujours un investissement sûr, mais il faut connaître les règles du jeu.

Eviter les erreurs et les fausses bonnes idées lors d’un emprunt immobilier

Une des fautes commises par plusieurs emprunteurs est qu’ils débutent la démarche de l’emprunt immobilier par la recherche de l’habitation.

Sauf que la première étape doit être l’estimation des aspects budgétaires tels que : le montant de l’apport personnel, les mensualités que l’emprunteur peut rembourser sur toute la durée du prêt, les coûts supplémentaires et le reste à vivre.

C’est pour cette raison qu’il doit d’abord consulter son propre établissement financier puisqu’a priori c’est lui qui le connaît le mieux. Ce service est théoriquement gratuit puisque à la souscription d’un prêt, les banques rétrocèdent une commission au courtier. Toutefois, il arrive quelques fois que des frais de dossier soient à payer.

Connaître  les règles générales de l’emprunt immobilier et profiter des aides auxquelles vous avez droit est également important. En effet poursuivre toutes les offres de prêt sans intérêts ou à taux d’intérêts privilégiés qui peuvent être considérer comme des apports personnels, aide à  diminuer le montant de votre prêt principal. Retenons que ‘’dans l’immobilier, c’est à l’achat que l’on gagne de l’argent ‘’

En comparant les offres il faut tenir compte du <<taux effectif global>> TEG qui comprend à la fois le taux d’intérêt et les frais annexes. Il vous permettra de savoir combien vous rembourserez chaque mois et calculer ce que votre prêt vous coûtera au final.

Vouloir beaucoup rembourser pour arriver le plus rapidement possible au terme de l’emprunt immobilier  peut vous conduire à une situation d’asphyxie financière. Donc emprunter une somme sur une durée longue permet de réduire les taux de remboursements et aussi avec le cas actuel de la baisse des taux c’est une solution considérer intéressante.

Si vous considérez un remboursement anticipé, optez pour la clause <<modularité des échéances>>.

N’oubliez pas également à s’inscrire à l’assurance de prêt.

Le banquier reste un commerçant comme les autres et vue l’état du marché et de l’économie tentez à négocier votre contrat du prêt bien évidement : les taux de prêt et les frais du dossier ainsi le fait de vouloir obtenir quelques avantages supplémentaires.

Entre la construction et l’achat d’une maison

Un emprunt immobilier permet soit de construire ou d’acquérir un habitat existant quel qu’il soit ancien ou récent. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients.

Globalement, acheter un bien existant est une solution pour celles et ceux qui ont besoin de voir leur futur logement pour mieux s’y projeter : le bien existant a l’avantage d’être là, sous vos yeux.

En plus une maison ancienne ou récente est toute de suite habitable et l’acquisition se fait dans les délais légaux liés à toute transaction immobilière. Tandis que ça prend entre 9 et 12 mois pour pouvoir occuper une maison à construire. Mais il ne faut pas oublier qu’un habitat ancien demande parfois quelques travaux de rénovation qui supposent des surcoûts et des délais pour pouvoir habiter le lieu.

Une négociation sur le prix est certainement envisageable dans l’ancien, ce qui peut aussi être un facteur décisif au regard de budgets parfois serrés.

L’emplacement des immobiliers anciens est certainement considérable : au centre ville ou à proximité ;  l’offre de terrains constructibles est en effet plus rares dans les zones urbaines.

Choisir de construire permet l’accès à un large choix d’aides financières non disponibles en cas d’achat de l’ancien.

Pour conclure, la demande d’un emprunt immobilier se déroule suivant plusieurs étapes, souvent pleins de pièges à éviter. Si certains sont facilement reconnaissables, d’autres se cachent derrière de fausses bonnes idées.

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top