Actualités crédit immobilier

 

Les conditions d’octroi d’un prêt immobilier sont encore favorables

Le 05/03/2018 par admin

 

Obtenir un prêt immobilier pour financier l’achat de sa résidence principale, est encore favorable au début de cette année. Acheter son propre logement est le rêve de la majorité des français. Selon un sondage réalisé par le réseau Orpi, 90% des moins de 30 ans souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale, ils sont les plus motivés, prêts à emprunter pour concrétiser leur projet. Ils peuvent bénéficier également des dispositifs d’aide, recentrés mais encore favorables.

Les conditions d’octroi d’un prêt immobilier sont encore favorables

Les conditions du marché sont encore avantageuses

2018 s’annonce bien pour tous ceux qui pensent financier leur projet d’achat, à travers un prêt immobilier. Les conditions d’emprunt resteront très favorables cette année.

Tandis une hausse des prix de 2.5% en moyenne nationale, le Crédit Foncier pense que le volume de transactions dans l’ancien devrait atterrir cette année à 900 000 unités, soit une baisse de 7% par rapport au record de 970 000 en 2017. Ce  niveau resterait cependant 20% supérieur à la moyenne enregistrée sur les dix années précédentes.

En plus, les taux d’intérêt restent très favorables pendant le premier trimestre 2018, dont on peut emprunter à 1.55% en moyenne (toutes durées confondues), avant une légère remontée sur la deuxième moitié de l’année jusqu’à 1,65% fin 2018.

Les emprunteurs peuvent également tirer profits des dispositifs d’aides (PTZ, loi Pinel…) qui ont été recentrés, mais restent toujours en faveur d’une acquisition immobilière.

Quand acheter son logement ?

Une étude réalisée par Opinion Way au profit de la banque en ligne Fortuneo, s’est intéressée aux intentions d’achat des Français, et aux moments de vie qui les motivent. Cette étude révèle les moments les plus propices pour la majorité des français pour la réalisation de l’achat de leur résidence principale. Il s’avère que ces moments sont presque les mêmes sur tout l’ensemble du territoire.

Si la perception d’un héritage ou d’une donation apparait comme la première raison d’une acquisition, les changements de situation familiale sont également perçus comme importants : l’installation avec son conjoint (47 %), l’agrandissement de la famille (36 %) ou l’arrivée d’un premier enfant (25 %). Par ailleurs, la perception d’un héritage ou d’une donation apparaît plus importante pour les séniors (57 % contre 35 % pour les moins de 30 ans) et les locataires (53 % contre 48 % pour les propriétaires). En revanche, les changements de situation familiale sont plus importants pour les femmes (49 % contre 45 % pour les hommes) et les jeunes de moins de 30 ans.

Les moins de 30 ans ne sont pas capables de trop s’endetter

D’après l’étude du réseau Orpi, la moitié des 18-29 ans vit encore chez papa-maman (47 %) ou chez un parent proche (3 %). Quant à l’autre moitié, ils quittent le cocon familial. 34% optent pour une location, 3% pour une colocation, 12% sont déjà propriétaire et 10 % sont en cours de l’acquisition. Les plus jeunes choisissent la location pour deux raisons. 17 % d’entre eux veulent rester lire et changer de résidence le plus souvent, tandis que 44 % sont incapables de s’endetter, puisqu’ils ne sont pas encore stables du côté professionnelle. A ce titre, force est de constater que le CDI reste le critère de référence pour les banques au moment d’attribuer des prêts immobiliers.

59% des jeunes affirment aussi que leurs salaires restent insuffisants pour financer l’achat d’un bien immobilier.

L’investissement locatif attire plusieurs ménages

Avec des taux immobiliers aussi bas, et des conditions de prêt immobilier encore favorables, l’investissement locatif a le vent en poupe. Pour se construire un patrimoine ou se préparer à leurs retraites, de nombreux français se dirigent vers l’investissement locatif. Par exemple, 17% en île de France, contre 12% en Province, selon une étude menée par CSA.

En somme, la pierre reste le placement numéro 1 pour la majorité des français, soit pour l’acquisition de leur résidence principale financer par un prêt immobilier, ou pour investir en locatif.

 

 

 

 

Back to Top