Actualités crédit immobilier

 

Concrétiser son projet d’achat via un prêt immobilier est encore intéressant

Le 18/09/2018 par admin

 

Les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir devenir propriétaires de leur résidence principale. Or, les conditions d’octroi d’un prêt immobilier pour concrétiser son projet d’achat, sont très avantageuses. Si 2017 a battu un record en nombre de transactions (958 000 ventes, soit 10 % de plus qu’en 2016), l’année 2018 s’annonce encore de bon augure. En plus, les taux de crédit demeurent bas, même s’ils ne suffisent plus totalement à compenser la légère hausse du prix de la pierre. Il n’en demeure pas moins que les conditions d’achat et de financement sont encore favorables pour franchir le pas et devenir propriétaire.

Concrétiser son projet d’achat via un prêt immobilier est encore intéressant

Légère dégradation du pouvoir d’achat

Les récentes réformes des aides à l’accession à la propriété (recentrage du prêt à taux zéro et suppression de l’APL accession) et l’effet conjugué de la hausse modérée des prix et de la quasi-stabilité des taux commencent à éroder le pouvoir d’achat immobilier, c’est-à-dire la surface qu’il est possible d’acheter à budget constant. Alors qu’il était à son plus haut niveau début 2017, selon la Fnaim, il s’est contracté de 5 mètres carrés en un an. Ce qui signifie que les futurs acheteurs vont devoir choisir une habitation plus petite.

Cependant, cette perte du pouvoir d’achat a été plus ou moins compensée par l’allongement des durées des prêts immobiliers. En effet, selon Crédit Logement, la durée moyenne s’est élevée à 219 mois (18,2 ans) en 2017 contre 213 mois en 2016.

Les primo-accédants sont les premiers à bénéficier d’un rallongement de la durée de leur emprunt. En effet, comme ils ne disposent pas d’un apport personnel suffisant, ils optent pour une durée de l’emprunt plus longue pour bénéficier d’un crédit immobilier plus conséquent.

Outre cela, il faut aussi prendre en compte la dégradation de la solvabilité des ménages face à la hausse des prix immobiliers. Même si les taux appliqués par les banques ont baissé, force est de constater que cette baisse n’a aucun impact sur la solvabilité des ménages. De ce fait, les banques ont proposé des crédits immobiliers avec une durée de remboursement plus longue allant de 25 à 30 ans pour permettre aux ménages à revenu modeste de devenir propriétaire.

Des conditions d’acquisition encore favorables

Depuis maintenant 4 ans, le marché immobilier français fait preuve d’un incroyable dynamisme. Après avoir progressé de 11% entre le1er semestre 2016 et le 1er semestre 2017, l’activité s’est stabilisée en France sur les douze derniers mois (+0,3%) mais à des niveaux extraordinairement élevés.

Ce sont sans conteste les conditions bancaires qui portent le marché. Proposant toujours des taux extrêmement bas, les banques ont, en outre, assoupli leurs critères d’octroi de prêts immobiliers, permettant à de plus en plus de ménages dont les revenus ne le permettaient pas jusqu’alors- d’accéder à la propriété.

L’activité est certes soutenue et les prix légèrement en hausse, pour autant, le marché ne s’emballe pas : les délais de vente au niveau national raccourcissent de 2 jours (entre le 1er semestre 2017 et le 1er semestre 2018) mais demeurent à des niveaux relativement élevés.

Donc, pour tous ceux qui pensent devenir propriétaire, le moment est très propice à l’achat. Tant que les taux se maintiennent à un bas niveau et que les établissements bancaires conservent des conditions d’octroi de prêts immobiliers souples, le marché immobilier peut continuer à battre son plein.

 

 

 

 

 

Back to Top