Actualités crédit immobilier

 

Caractéristiques des prêts immobiliers souscrits entre 2015 et 2019 par les primo-accédants

Le 14/10/2019 par admin

 

Dans le cadre de la baisse historique des taux de prêt immobilier, les emprunteurs ont été nombreux à souscrire des crédits pour accéder à la propriété. Le nombre des primo-accédants (personnes faisant l’acquisition de leur première résidence principale) a également enregistré une hausse considérable. Un expert du marché a récemment mené une étude qui porte sur la typologie des crédits souscrits dans les 4 dernières années dans cinq grandes villes Françaises (Bordeaux, Lyon, Marseille, Rennes, et Toulouse).

Caractéristiques des prêts immobiliers souscrits entre 2015 et 2019 par les primo-accédants

Le capital souscrit est en hausse

D’après l’étude, et sur toute la période étudiée (2015-2019), le nombre des primo-accédants a enregistré une hausse importante. Le capital souscrit par cette catégorie d’emprunteur a augmenté. En effet, la hausse la plus remarquable a été enregistrée à Lyon avec +22.2% ce qui est équivalent à un montant final de 239 500 euros. Alors que le rythme de hausse est plus faible, le capital moyen à Bordeaux est encore plus élevé que celui à Lyon, il s’élève à 244 600 euros.

Dans les autres villes le capital moyen emprunté s’établit à :

  • 230 000 euros à Marseille avec un rythme de hausse de + 12,8 %,
  • 213 900 euros à Toulouse (+ 14,6 %),
  • 203 300 euros à Rennes (+ 11,8 %).

La hausse du montant emprunté est directement liée à la flambée des prix des logements. En effet, pour garder la même surface souhaitable du bien à acquérir, les emprunteurs doivent payer plus d’argent. C’est pour cette raison qu’ils souscrivent des prêts immobiliers plus importants.

Rallongement de la durée d’emprunt

L’étude révèle également un rallongement de la durée du prêt immobilier. C’est aussi à Lyon qu’on enregistre l’allongement le plus important. En effet, depuis 2015 jusqu’à présent, la durée d’emprunt a enregistré une hausse de 21 mois de plus pour s’établir à 285 mois.

A Bordeaux, la hausse a atteint +17 mois pour une durée finale de 228 mois. Les acheteurs Marseillais souscrivent quant à eux des prêts avec une croissance de 9 mois de plus au bout de 4 ans.

Les crédits immobiliers sur des plus longues durées (25 ans à 30 ans) sont en train de se multiplier rapidement. En effet, un prêt à durée plus longue est remboursable à une mensualité plus faible.

Diminution de l’apport des emprunteurs

Suite à la hausse du capital emprunté, la contribution des futurs accédants à la propriété a diminué. En effet, le taux moyen de l’apport personnel des primo-accédants a baissé de 6% à Toulouse et 2% à Bordeaux cette année.

Ceci est dû à l’assouplissement des conditions de financement proposées par les banques prêteuses. En effet, ces dernières proposent désormais des prêts immobiliers finançables à 110%.

 

 

 

 

Back to Top