Actualités crédit immobilier

 

Avec des taux immobiliers bas, les ventes atteindront un record cette année

Le 19/06/2019 par admin

 

Le secteur immobilier se porte toujours très bien grâce à la baisse des taux immobiliers, alors que les professionnels ont tablé sur un ralentissement du marché au cours de 2019 suite aux mouvements des gilets jaunes et de l’application du prélèvement à la source. Tous les signes sont prometteurs de nouveau record au niveau des transactions immobilières. Après les records de 970 000 transactions en 2017 et 968 000 transactions en 2018, cette année devrait enregistrer un nouveau pic de ventes.

Avec des taux immobiliers bas, les ventes atteindront un record cette année

La pierre, la valeur la plus sûre

2017 et 2018, deux années record pour les ventes immobilières où le nombre des transactions a presque atteint le 1 million. Pour cette année 2019, et dans leur dernière note de conjoncture, les notaires de France s’interrogent sur la possibilité d’atteindre le même niveau record des ventes.

Grâce aux taux immobiliers historiquement bas et les conditions d’octroi  favorables offertes par les établissements de financement, la tendance du marché immobilier montre que le nombre des ventes et en hausse depuis les 5 dernières années.

En effet, les banques sont en forte concurrence et cherchent à séduire plus de nouveaux clients, les conditions du marché n’ont jamais été aussi favorables et les meilleurs profils bénéficient toujours d’offres plus avantageuses.

Les notaires de France affirment que,

« Ces taux toujours au plancher offrent à certains acheteurs l’opportunité de revenir sur le marché, eux qui auparavant en étaient exclus, car jugés non solvables ».

L’investissement dans la pierre était et reste toujours la valeur la plus sûre pour les ménages Français. Alors que certains pensent que le mouvement des Gilets jaunes a causé un retard sur le marché immobilier, ça n’a en fait causé qu’un retard des visites des biens dans le centre des grandes agglomérations et dans la région parisienne.

La hausse des prix et plus faible que prévu

Alors que la hausse des prix reste constante, elle se progresse faiblement. Certaines régions (40%) enregistrent même une baisse des prix immobiliers.

D’après les notaires,

« La flambée des prix des appartements ne concernait que 45 % des départements, tandis que dans 15 %, les prix se sont stabilisés depuis juillet 2018 ».

Cette tendance encourage les potentiels investisseurs à franchir le pas.

Cependant, dans les régions économiquement actives, notamment l’Île-de-France et les grandes agglomérations, la hausse des prix est plus importante.

Le prix du mètre carré a progressé de +6.3% sur un an pour atteindre 10 000 euros.

D’après les prévisions des notaires d France, la progression des prix serait de :

  • +4,4 % pour les appartements ;
  • +2,4 % pour les maisons.

Avec des taux immobilier aussi bas, le marché immobilier gardera sa tendance dynamique.

 

 

 

 

Back to Top