Actualités crédit immobilier

 

Augmentation de la production des prêts immobiliers

Le 03/12/2017 par admin

 

Suite à la faiblesse du taux d’intérêt pour les prêts immobiliers, le pouvoir d’achat des ménages témoin d’une hausse considérable qui varie entre l’acquisition immobilière ou  l’investissement dans le marché locatif.

investir dans un crédit immobilier

Le volume des transactions continue d’augmenter : à fin juin 2017, le nombre de ventes réalisées au cours des douze derniers mois atteint un nouveau record historique avec 921000 transactions. Cette augmentation des volumes résulte également de l’accroissement du pouvoir d’achat immobilier des ménages. En effet 154 milliards d’euros de crédits immobiliers, hors rachats, ont été acceptés (+1,7 % vs 2015) ; en deux ans (2016 vs 2014), le volume de crédits immobiliers a augmenté de 28 %.

 

Récupération après la rechute…

Chaque année, les notaires établissent des statistiques sur l’évolution de l’immobilier en France. De nombreuses classifications en fonction de la nature ainsi que du lieu, de l’état, etc. sont alors faites.

Les taux pour les prêts immobiliers recommencent à augmenter nettement à partir de 2016 et le marché immobilier connait une année 2016 très dynamique, porté par la faiblesse des taux d’intérêts (moins de 2%) les ménages ont été encouragé à accélérer leurs projets d’acquisition immobilière.

En effet, Après des mois de chute  les taux sont repartis à la hausse en décembre 2016. D’après les chiffres des courtiers, la moyenne hors assurance sur vingt ans remonte à 1,60%, contre 1,50% début octobre. Cette tendance a été confirmée au début du janvier 2017 avec une progression moyenne de 0.10%.

Au premier semestre 2017, les établissements financiers ont connu une augmentation de la production des prêts immobiliers qui avait atteint 88% ce qui s’explique par une forte augmentation du pouvoir d’achat immobilier des ménages. Ainsi le volume des transactions continue d’augmenter : à fin juin 2017, le nombre de ventes réalisées au cours des douzes derniers mois  atteint un nouveau record historique avec 921000 transactions. Cette augmentation des volumes résulte également de l’accroissement du pouvoir d’achat immobilier des ménages. En effet 154 milliards d’euros de crédits immobiliers, hors rachats, ont été acceptés (+1,7 % vs 2015) ; en deux ans (2016 vs 2014), le volume de crédits immobiliers a augmenté de 28 %.

Donc l’année 2017 a enregistré le meilleur taux  de vente avec 934 000 transactions au mois d’août qui signent un record historique depuis des années.

ʻʻLes français ont de nouveau confiance dans l’immobilier qui reste néanmoins un marché d’utilisateurs,utilisateurs qui ont retrouvé confiance dans l’avenir de la pierreʼʼ

concluent les professionnels.

 

Pour le Directeur Général Délégué de BNP Paribas Immobilier Résidentiel Transaction Ancien, Jean-François Morineau,

ʻʻLes prix confirment également le dynamisme du marché avec une tendance à la hausse depuis deux ans et une croissance des prix en France de 3,5% sur la dernière année.ʼʼ

Jean-François Morineau.

Pourtant, cette hausse varie en fonction de différents facteurs tel que : la localisation, les surfaces (grande, moyenne ou petite) et la typologie des biens (maisons ou appartements). Par exemple : En Île-de-France et au deuxième trimestre 2017, les prix des logements anciens augmentent de nouveau : +1.3% par rapport au premier trimestre 2017, comme le trimestre précédent, sur un an. Cette augmentation est liée à l’accroissement plus prononcée des prix des appartements (+4.9% sur un an après +4.1%). Pour les appartements parisiens les prix augmentent de 6.6% en un an. Tandis que  la hausse des prix des maisons franciliennes  est moins marquée et plus régulière (+1.9% après +2%).

Faut-il savoir où et comment investir dans l’immobilier locatif ?

Le marché locatif ne représente pas le même dynamisme que celui de l’acquisition immobilière. Le taux d’investissement dans ce marché varie d’une région à une autre. En effet  L’établissement de crédit relève que 79% des investissements actés par ses clients au cours du premier semestre 2016 se concentrent sur cinq régions Dans le détail, l’Occitanie (26%) devance l’Ile-de-France (19%) et Auvergne – Rhône-Alpes (12%) sur le podium et la région parisienne sont des régions plébiscitées pour l’investissement locatif.

En général, en 2017 les rendements locatifs ont établi 4.1% contre 7.5% en 2000.

Même avec la tendance haussière des taux, les français investissent encore dans le marché immobilier, dont le nombre de prêt immobilier accordés a considérablement augmenté cette année. Investir dans la pierre reste toujours le plus favorable.

 

 

 

 

 

 

Back to Top