Actualités crédit immobilier

 

Assurance prêt immobilier Deux éléments sont indispensables

Le 03/02/2018 par admin

 

Toute banque octroyant un prêt immobilier, impose généralement à l’emprunteur de souscrire une assurance emprunt, pour se protéger contre les défauts de remboursement en cas de décès, d’invalidité permanente ou temporaire, d’incapacité de travail ou encore de perte d’emploi de l’emprunteur. Elle protège également le souscripteur et ses proches en cas d’accident de la vie. Le coût de cette protection représente un part important du montant global du prêt. Or, plusieurs emprunteurs sont ignorants de cette réalité.

Assurance prêt immobilier : Deux éléments sont indispensables

Le coût de l’assurance du crédit

L’assurance emprunt est une composante essentielle pour l’octroi d’un prêt immobilier. Vu la baisse des taux d’intérêt, la prime d’assurance se rapproche de celle des intérêts.

Le calcul des primes d’assurance emprunteur immobilier tient compte de nombreux éléments comme : l’âge de l’assuré, son état de santé, le montant de l’emprunt, la durée et le type de prêt, les risques particuliers (professions dangereuses, fumeur….).

Il existe deux modes de calcul des cotisations qui influent sur le coût de l’assurance emprunteur :

  • Les cotisations variables calculées sur le capital restant dû :

C’est le mode de calcul le plus souvent utilisé par les contrats individuels. Les cotisations diminuent au fil de l’emprunt puisqu’elles sont basées sur le capital restant dû.

Ces primes peuvent augmenter les trois à cinq premières années du prêt. Cela s’explique très simplement par le fait que la banque privilégie le remboursement des intérêts les premières années, et non du capital. Ainsi, le montant emprunté, et donc assuré, ne diminue quasiment pas, en revanche, votre âge augmente, et ainsi le risque, et donc la prime totale.

  • Les cotisations fixes calculées sur le capital initial :

Le taux appliqué dépend du montant emprunté à la base, et ce pendant toute la durée du prêt. Ainsi, la cotisation est fixe durant tout l’emprunt. C’est le mode de calcul de la majorité des contrats groupes des banques.

Suivant sa situation, l’emprunteur peut faire des simulations prêt immobilier qui le permettent d’emprunter avec la formule qui lui convient le plus.

La quotité d’assurance de prêt immobilier

La quotité assurance désigne la part du capital emprunté couvert par l’assurance pour chaque emprunteur.

Si vous empruntez seul : la banque demandera quasi systématiquement que vous optiez pour une quotité de 100% et en cas de déclenchement, l’assurance prendra en charge les remboursements de l’intégralité du prêt.

Or, la pluparts des prêts immobiliers sont souscris à deux. Il est indispensable aux deux Co-emprunteur de se protéger contre les aléas de la vie pour ne pas avoir à s’acquitter de l’intégralité des mensualités en cas de décès de l’un d’entre eux. Il ne faut pas négliger cette étape, qui doit être issue d’une réflexion complète, afin de vous apporter une protection maximale.

C’est dans ce cas où se présente le rôle de la quotité : c’est de répartir la couverture des risques entre les deux cocontractants. Or, les banques exigent généralement une couverture de prêt à 100% .La répartition varie d’un couple à l’autre selon le montant de revenus de chacun, elle peut être partagée 50%-50% , 40%-60%, 30%-70%…

Le plus avantageux serait que chacun des emprunteurs se couvre à 100% donc la couverture totale du prêt sera de 200%. C’est une solution qui permet de bénéficier d’une protection ultra complète. Pour cette couverture, en cas de décès de l’un des cocontractants, le deuxième n’aura rien à rembourser, et n’aura donc plus à honorer les échéances à venir. Pourtant, Cette quotité maximale augmente l’étendue de la prise en charge. Pour les emprunteurs, cela représente évidemment un coût plus important. Il n’y a pas de « bon équilibre », vous seul décidez si vous souhaitez privilégier la couverture ou le coût.

Donc, pour bien se protéger contre les aléas de la vie, informez vous bien sur le coût et la couverture de l’assurance emprunt, avant de souscrire votre prêt immobilier.

 

 

 

 

Back to Top