Actualités crédit immobilier

 

Allongé la durée de son emprunt immobilier

Le 13/06/2018 par admin

 

Le secteur de l’immobilier s’est montré en excellente santé tout au long de l’année 2017. C’est pourquoi de multiples records ont été battus, que cela soit au niveau du nombre des emprunts immobiliers, des prix, des volumes de transactions, du secteur ou même à l’étranger. Ce dynamisme est établi grâce aux taux immobiliers historiquement bas et aux aides publiques très avantageuses et encourageantes. Cependant, avec un tel dynamisme du marché immobilier, les prix se sont envolés dans certaines villes de France, notamment dans les zones les plus tendues, ce qui a par la suite effondré la solvabilité des ménages les plus modestes.

Allongé la durée de son emprunt immobilier

Recentrage et diminutions des aides publiques

Le début de chaque nouvelle année marque l’arrivée d’une série de mesures qui affectent le logement. 2018 n’échappera pas à la règle.

Le prêt à taux zéro et le dispositif Pinel sont prolongés tous les deux. Pourtant, des modifications lui étaient appliquées. Les deux dispositifs devraient s’éteindre définitivement le 31 décembre 2021. Le dispositif Pinel ne sera mobilisable que dans les zones A, A bis et B1. Tout comme le prêt à taux zéro dans le neuf, même si durant les deux prochaines années (de 2018 à 2020), les particuliers des zones B2 et C pourront y recourir. Le pourcentage du financement et le plafond ont été retreints. En fait, le montant couvert ne devra toutefois pas dépasser 20 % du prix du logement.

La baisse des aides personnelles au logement n’est pas terminée. L’APL accession a été aussi touché. Ce dispositif n’est plus accessible aux ménages qui font l’acquisition d’un logement neuf.

En addition, les emprunts immobiliers deviennent plus chers suite à la légère remontée des taux immobiliers qui doit se poursuivre au cours de l’année. Donc, il est devenu difficile aux ménages modestes d’acquérir leur logement de rêve. Ces derniers n’ont donc qu’à faire l’acquisition d’un bien plus petit, ou de faire allonger la durée de leur prêt immobilier, ce qui semble vraiment très intéressant.

L’allongement de la durée d’emprunt

L’allongement de la durée d’emprunt immobilier permettra aux ménages d’augmenter le coût du crédit et donc de faire l’acquisition du bien souhaitable. Augmenter la durée de votre prêt immobilier a pour conséquence la diminution des échéances (mensualités). On augmente alors le coût du crédit.

Certains établissements bancaires l’autorisent, d’autres sont très frileux quant à cette demande, qui va bouleverser le calendrier des remboursements. Les taux d’intérêt de ce type de crédit immobilier sont trop élevés pour le client souscripteur, et l’étalement du crédit ne va pas jouer en sa faveur.

Bien que les taux n’aient jamais été aussi bas sur toutes les durées, rallonger la durée de remboursement n’est pas toujours une opération intéressante. Le différentiel de taux entre les courtes et les longues durées est trop important pour que la démarche soit pertinente. Le taux moyen sur 10 ans s’établit juste sous la barre de 2%, il atteint plus de 3,60% sur 30 ans. Entre ces deux extrêmes, un écart de taux qui va grandissant au fur et à mesure que la durée s’allonge : +0,30% entre 10 et 15 ans, plus de 0,60% entre 25 et 30 ans. Mais, cela permet d’emprunter un montant plus grand.

Il est donc très important de bien choisir sa durée de remboursement et le montant des mensualités afférentes et bien étudier sa capacité d’emprunt, pour savoir à quelles conditions vous pouvez prétendre à la meilleure offre possible.

En somme, la durée d’un emprunt immobilier peut être allongée selon les besoins et les capacités de l’emprunteur. Si ce dernier est apte à rembourser plus d’intérêt afin d’emprunter un montant plus large, il peut allonger sa durée d’emprunt immobilier.

 

 

 

 

 

Back to Top